Dans le langage ordinaire, la charité est une vertu « qui porte à désirer et à faire le bien du prochain ».
C'est un acte inspiré par l'amour du prochain, bienfait, aumône.
Même si le mot « charité » est dans notre devise, nous lui préférons le mot « philanthropie ».
La philanthropie est la philosophie ou doctrine de vie qui met l'humanité au premier plan de ses priorités.
Un philanthrope cherche à améliorer le sort de ses semblables par de multiples moyens, et ceci de manière désintéressée.

Le but premier du Conservatoire Africain était de contribuer au bien-être matériel des enfants pauvres hébergés dans les crèches pendant la journée de travail de leurs parents. Ces crèches pouvaient fonctionner grâce au bon vouloir de généreux donateurs. Quand la Reine Paola est devenue notre Présidente d’honneur, nous avons gardé le mot « berceau » dans notre dénomination.
Nous aidons les enfants de 0 à 14 ans. Nous aidons leurs parents à offrir à leurs enfants un cadre de vie chaud et douillet. Nous les aidons à leur offrir des soins, des études, des vacances…

Je tiens à remercier toutes les assistantes sociales (ou assistants sociaux) et institutrices (ou instituteurs) qui font appel à nous et qui nous aident en servant d’intermédiaire. Je remarque, tout doucement, que les assistants sociaux parlent de nous entre eux ; ce qui voudrait signifier que nous faisons du bon boulot.

Comme chaque année, nous avons pu inviter plus de 1.300 enfants au cirque Bouglione et, grâce à de généreux sponsors, ils sont en plus repartis avec des friandises. Je voudrais remercier tous les Noirauds du temps qu’ils consacrent à l’œuvre et qui nous permet de soutenir ces enfants et leurs familles.

Je voudrais remercier toutes les personnes que nous rencontrons lors de la collecte ou lors d’autres manifestations et qui nous font confiance, c’est grâce à leur don que nous pouvons accomplir ce miracle de ramener un sourire sur le visage d’un enfant. Et que ce soit dans leur cadre de vie ou à la sortie du cirque Bouglione, tous ces sourires nous donnent chaud au cœur. Et j’en profite pour remercier Alexandre Bouglione de nous accueillir dans son magnifique cirque !

Les Noirauds n’aiment pas parler d’argent. Ils préfèrent l’utiliser pour aider les enfants ! Sachez pourtant, qu’en 2004, la première année où je me suis occupé de la philanthropie, nous sommes intervenus pour un peu plus de 41.000 €, en 2012, nos interventions se sont chiffrées à plus de 112.000 €.

Merci à vous tous !

Jean-François Simon
Président
Gsm : 0475.651.120
president@noirauds.be